DALOA- Rentrée judiciaire de la cour d’appel : Neuf (9) magistrats installés

0 1 351

Le palais du tribunal de première instance de Daloa a abrité l’audience solennelle de rentrée judiciaire de la cour d’appel, le 16 novembre dernier.  Selon Augustin Kouamé, le premier président la cour d’appel de Daloa, elle couvre les tribunaux de première instance de  Daloa, de Bouaflé, de Man, de Gagnoa et de San Pédro et 12 sections détachées. Entre autres, Tabou, Divo, Touba, Guiglo, Danané. Au cours de l’audience solennelle de rentrée judiciaire, 9  Magistrats mutés à Daloa dont 3 présidents de chambres, 2 conseillers,  2 avocats généraux et 2 substituts généraux ont été présentés au public en général et aux autorités judiciaires,  administratives et militaires en particulier. Augustin Kouamé a informé qu’au cours de l’année judiciaire écoulée, la cour d’assises de Daloa de la cour d’appel a réalisé 71 arrêts de condamnation, 5 d’acquittement et mixtes, 3 arrêts civils, 29 arrêts de contumace et arrêts de pourvoi à une prochaine session. Rappelons que le prix d’excellence a été décerné à cette cour d’appel en guise de reconnaissance de la part du Président de la République. Le président a instruit les magistrats en ces mots « Nous avons le devoir    de maintenir par notre détermination au travail, le niveau de prestige d’adaptabilité de notre cour. Je me réjouis de votre arrivée par l’enrichissement qu’elle apporte avec la somme de votre expérience diversifiée. Je reste convaincu que la capacité d’actions de notre juridiction s’en trouvera amplifiée », a-t-il conseillé. Poursuivant ses propos, il a indiqué que la présence des 9 magistrats, fait bénéficier les différentes chambres de la cour en suppléant d’intensité plénière aux différents échanges juridiques qui se dérouleront. Selon lui, la Justice est négativement marquée par le non payement des recouvrements des amendes judiciaires. : « Un décret interministériel a été pris pour que désormais on retrouve les condamnés une fois sortie de prison afin qu’ils s’acquittent des amendes qui leur sont infligées lors de leur jugement. Nous allons prendre les dispositions pour pouvoir les localiser pour que désormais ces condamnés puissent payer les amendes». Le Procureur général, Daffo Gnamba, quant à lui, a exprimé sa gratitude au ministre de tutelle pour avoir doté les services des tribunaux des matériels performants de travail et pour l’achèvement de la construction du Tribunal.

 

Joseph GBEULY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

sept − quatre =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com