Crise préélectorale en Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly descend Ouattara

0 138

Déclenchée le 6 août 2020, après l’annonce de Ouattara de sa volonté de briguer un 3 e mandat, la crise préélectorale ivoirienne entre le pouvoir et l’opposition a atteint son point culminant vu le degré de violence que vit la Côte d’Ivoire. 7 morts et plus de 40 blessés c’est le bilan provisoire de la manifestation anti 3 e mandat du président sortant Alassane Ouattara dans la région de Dabou. Devant l’extrémité de cette violence un couvre-feu a été instauré. Le président de Lider qui ne porte pas de gants pour accuser l’actuel chef d’Etat ivoirien, rappelle ce dernier à la responsabilité qu’il sera obligé d’assumer.« (…) Bientôt vous ne pourrez plus circuler en Côte d’Ivoire. Autrefois, c’est vous qui aviez dit que vous alliez rendre ce pays ingouvernable. C’est vous qui disiez que vous alliez frapper ce régime pourri et il allait tomber. Maintenant, c’est vous qui êtes au pouvoir. Et c’est nous qui disons qu’on va rendre ce pays ingouvernable. C’est nous qui disons que ce régime-là, on va le frapper et il va tomber au bon moment. C’est nous qui disons que vous et votre régime, vous êtes désormais la cible des victimes de votre régime. Tous ces gens que vous avez tués. Leurs parents sont gonflés en bloc contre vous. Tous ces gens que vous avez blessés. Leurs amis,  leurs frères, leurs sœurs, leurs collaborateurs sont gonflés en bloc contre vous. Ils ne réclament qu’une chose : justice, justice ! Vous serez conduit devant la justice. Il faut que vous rendiez compte de tout cela », Indique le professeur Mamadou Koullibaly lors de sa rubrique «  jeudi, C’est Koullibaly ».

Renaud Djatchi

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

douze − 2 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com