Crise préélectorale en Côte d’Ivoire : Jean Yves le Drian trahit le secret de la nouvelle position de la France

0 143

La désobéissance civile contre le 3e mandat Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire semble porter ses fruits si on considère la nouvelle déclaration du ministre des affaires étrangères français, Jean Yves le Drian répondant à une invitation sur la radio Europe.

En effet JEAN YVES LE DRIAN a tenu des propos forts qui tranchent avec sa récente sortie à la commission  des affaires étrangères :  « La France n’envisage pas se mêler de la crise sociopolitique qui secoue la Côte d’Ivoire tant que « ses intérêts économiques de ses entreprises ne sont pas menacés ». Ajoutant que les forces françaises n’ont pas mission de défendre le régime d’Alassane Ouattara si la crise devrait empirer. Elles ont plutôt pour vocation primordiale de protéger les ressortissants français et les entreprises françaises sur place. Précisant enfin que « seuls les Ivoiriens sont maîtres de leur destin puisque ce n’est pas à la France de dire qui doit être candidat ou pas. Notre souhait est bien-sûr qu’il y ait un consensus entre les acteurs majeurs de cette crise pour avoir une élection apaisée et crédible >.“ Rappelons que Jean Yves le Drian devant la commission européenne évoquait le 7 octobre 2020 ‘un processus démocratique en Côte d’Ivoire” et estimait qu’apprécier la nouvelle Constitution serait de l’ingérence. Je n’insisterai pas sur le “processus démocratique” qui a exclu certains candidats, qui n’est ni transparent ni consensuel. Je voudrais, en revanche, m’attarder sur l’ingérence dont la France prétend se garder en Côte d’Ivoire.

Renaud Djatchi

Lien chic : Generating...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept − 4 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com