Crise à la Fédération ivoirienne de Taekwondo: Un collectif de clubs et maîtres de salle interpellent Danho Paulin

0 185

« Ce processus indique clairement qu’il souffre d’équité. Puisque le comité directeur sortant qui a présenté officiellement son candidat est également l’organe chargé d’organiser les élections. Du coup, le comité directeur est juge et partie » a relevé Me   Ibrahima Soumahoro, Ceinture noire (Cn), 5ème Dan, maître de Salle, auditeur   financier   et   contrôleur   de   Gestion, au cœur d’une conférence de presse qu’il a co animé au nom d’un collectif de clubs et maîtres de salle ,le dimanche 22 août 2021 à Cocody. Il avait à ses côtés Me Thompson Matou Massy, Cn 4ème Dan, président du collectif et Me Sadia Gueu, Cn 3ème Dan. A cette occasion, l’orateur principal, Me Soumahoro, a fait l’historique de la crise, expliqué les enjeux, avant d’insister sur le processus   électoral   tel   qu’énoncé   par   le   comité   directeur   de   la fédération. Des éléments qui montrent clairement que la paix n’est toujours pas revenue au sein de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (Fitkd) depuis la crise de 2017.

 Or, selon le déroulé du processus électoral, les dossiers de candidatures sont transmis au Sg, qui ensuite les transmet au président de la Cerd en charge de la validation des candidatures, en présence  du président sortant, du président de la Cerd. « Pour finir, les choses sont claires, le comité directeur a  un candidat qu’il compte imposer aux  membres statutaires par tous les moyens.   D’où la partialité de la Cerd chargée de recevoir les dossiers de candidatures pour les transmettre à la cellule en   charge   des   élections   (cellule   qui   n’existe   pas).   Cellule   qui,   en définitive,   devient   la   Cerd»   a-t-il   dénoncé   avant   d’implorer l’implication active du gouvernement au Cno. « Le collectif des clubs et maîtres de salles invite le ministre de la Promotion des sports et du développement de l’Economie sportive, Paulin Claude Danho   et du Cno à tout mettre en œuvre pour se saisir de ce dossier, pour éviter une   autre   crise   au   taekwondo.   Ce   en   mettant   une   commission électorale sur pied, afin qu’elle se charge du toilettage des textes et organise les élections justes et transparentes » a-t-il conclu

Dw

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

seize − neuf =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com