Covid19/ Face à l’ultimatum du 15 octobre aux Bars, Boîtes de nuit : Le Président Serge Bri invite ses clients à se faire vacciner

0 1 080

Suite à la montée de la covid-19 depuis le mois d’août en Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien entend prendre des mesures exceptionnelles dès le 15 octobre 2021 si la situation ne change pas positivement dans le pays. Pour contribuer  à la lutte contre la montée de cette pandémie dans le pays   mais surtout dans le secteur des activités de nuits, le président du Mouvement des Opérateurs Economiques des Etablissements de Nuit  et Débits de Boissons (MOPENDB) Serge Bri a le mardi 21septembre 2021 invité  sa clientèle à se faire vacciner. Le président de MopenDB a tenu à faire passer ce message dans le cadre de la sensibilisation contre cette crise sanitaire mondiale que  lui et son équipe ont entamé depuis un moment au niveau du secteur des activités de la nuit. « Notre ministre de la santé a déployé ici une équipe de vaccination afin que nos membres et le personnel soient vaccinés. Cette opération a été un vrai succès. Nous avons eu plusieurs doses de vaccin qui sont déjà finies. Cela dit à notre niveau nous avons pris des mesures de vaccination et nous demandons tous autour de nous de se faire vacciner pour éviter qu’on soit face à des mesures contraignantes du gouvernement », a situé le président du MOPENDDB devant la presse. Serge Bri a ajouté qu’au-delà  de la vaccination le MOPENDB demande  à tous les tenanciers de bars et boites de sur  l’étendue du territoire national de la Côte d’Ivoire de continuer à respecter les mesures barrières,  à savoir le lavage des mains, la prise de tension , le nettoyage des mains avec des gels hydro alcooliques et le port des cache–nez . « Notre secteur est ciblé puisque dans le communiqué du gouvernement c’est mentionné bars, boites de nuit et maquis. C’est dire que s’il y a des mesures contraignantes à prendre nous serons touchés », a-t-il averti. Il a ajouté que dans ce cas si l’Etat demande d’appliquer les passes sanitaires à l’entrée de chaque  boite de nuit ou bar il va sans dire que ces mesures seront appliquées .Toutefois le conférencier se dit optimiste quant à l’amélioration de la situation sanitaire liée au Covid-19 dans le pays  puisque pour lui cette montée de la contamination est inhérente à des flux migratoires à cause des vacances scolaires. Par  ailleurs, le président du MOPENDB  ne veut plus que la situation sanitaire liée au Covid-19 conduise  le gouvernement à la fermeture de nouveau des bars et boites parce que cette décision a laissé des séquelles dans le secteur d’activité du milieu de la nuit. « Plusieurs boites de nuits et bars n’ont pas pu reprendre les activités à cause des impacts du covid-19 », a-t-il indiqué. La proportion  des boites  et bars désormais inactifs, est   de 40 %  sur l’ensemble des activités de nuit, ce qui représente une perte énorme.

Renaud D

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

15 + 8 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com