Côte d’Ivoire : Pluie de gaz lacrymogène contre la marche de l’opposition, plusieurs manifestants arrêtés

0 599

Plusieurs milliers de personnes ont défié les forces répressives d’Alassane Ouattara et bravé l’interdiction de manifester le jeudi 22 mars 2018. Se rassemblant place des Martyrs pour crier leur indignation face au maintien hors délais de Youssouf Bakayoko à la tête de la CEI, et autres dénis de démocratie, les manifestants ont été gazés par des policiers visiblement surexcités. Plusieurs arrestations de contestataires, de journalistes et des blessés ont été enregistrés. Ce qui aurait dû être une marche pacifique, à l’appel du groupement politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), s’est ainsi transformée en une chasse à l’homme. Malgré les gaz lacrymogènes, des responsables politiques comme Abou Drahamane Sangaré, Marie-Odette Lorougnon, Michel Gbagbo, Georges-Armand Ouégnin, président d’EDS, étaient en première ligne pour montrer l’exemple.

Aaron KANIE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

seize + 16 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com