Côte d’Ivoire : Les sapeurs-pompiers civils annoncent un arrêt de travail à partir du 17 avril

0 1 232

Les sapeurs-pompiers civils redéployés sur le territoire national vont observer un arrêt de travail à compter du mardi 17 avril 2018.

L’information émane du Syndicat national des sapeurs-pompiers civils de Côte d’Ivoire (SYNAPC-CI).

Cette grève  illimitée a pour but de contraindre la direction générale de l’Office national de la protection civile (ONPC) à trouver une solution à leurs différentes revendications. Ce sont, entre autres, le redéploiement dans tous les Centres de secours d’urgence, du matériel encore stocké à l‘ONPC, la clarification d’un statut paramilitaire ou assimilé des pompiers  civils et l’octroi de la carte professionnelle de sous-officiers, ainsi que  l’application effective du profil de carrière avant l’intégration.

Par ailleurs, il faut noter que le Syndicat national des sapeurs-pompiers civils de Côte d’Ivoire (SYNAPC-CI) n’indique pas si le service minimum sera assuré dans les centres de secours.

Pour rappel, dans sa politique pour appuyer les sapeurs-pompiers militaires qui ne couvrent pas le territoire national, le gouvernement ivoirien a pris au cours d’un Conseil de ministre présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, le 25 juin 2014, un décret portant « création de l’emploi de sapeur-pompier civil ». Une initiative du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité en rapport avec ses homologues de l’économie et des finances, du budget et de la fonction publique. La Côte d’Ivoire a pris le soin de confier au directeur de l’Office national de la protection civile, le général Kili Fiacre, l’élaboration du décret de création de ce corps militaire.

Les pompiers civils ont les mêmes missions que les pompiers militaires. A savoir, porter secours aux populations en cas de catastrophe.

Josué Koffi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

16 + quatorze =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com