Conflit armé dans le monde : La Côte d’Ivoire participe à un atelier des officiers supérieurs sur les règles internationales

0 549

Conflit armé dans le monde : La Côte d’Ivoire participe à un atelier des   officiers supérieurs  sur les règles internationales

« La guerre en milieu urbain ».C’est le thème central de la 14e édition de l’Atelier pour Officiers supérieurs sur les règles internationales régissant les opérations militaires (SWIRMO) qui  se déroule du lundi 18 au jeudi 21 octobre 2021. Près de 400 officiers supérieurs de plus de 90 pays participeront à cette 14ème édition durant les trois prochaines semaines à l’atelier de haut niveau organisé chaque année sur les lois de la guerre – ou droit international humanitaire (DIH) – et leur application dans les opérations militaires.  La délégation régionale du CICR à Abidjan,  reçoit  dès ce lundi 18 octobre de 6h30 à 11h30, 7 Officiers supérieurs (5 de la Côte d’Ivoire et 2 de la Guinée) pour y prendre part. Organisée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), cette 14e édition s’articulera autour des thèmes suivants : la guerre en milieu urbain, les partenariats militaires opérationnels, et les sources d’influence chez le combattant. Les participants se verront également proposer un exercice de simulation sous la forme d’un jeu vidéo créé par le CICR, qui place officiers et soldats dans des situations réalistes les obligeant à mettre en balance les objectifs militaires et les risques encourus par les civils en cas d’attaque « En raison de la pandémie de Covid-19, nous avons dû modifier les modalités d’organisation cette année. Faute de pouvoir rassembler tous les participants en un même lieu, nous avons opté pour une formule hybride qui combine des séances de discussion en ligne retransmises depuis le siège du CICR à Genève et des séances en présentiel organisées dans plus de 90 pays », explique Stephen Kilpatrick, conseiller du CICR chargé des relations avec les militaires et les groupes armés. « Si nous avons dû nous adapter, l’occasion nous est donnée cette année d’atteindre un public plus large, et nous avons toutes les raisons de croire que cette 14e édition comptera le plus grand nombre de participants jamais enregistré depuis le lancement du SWIRMO. » . Un service d’interprétation sera assuré en anglais, en arabe, en espagnol en français et en russe. L’atelier comprendra des présentations suivies de temps d’échange et de discussions sur diverses thématiques telles que l’influence des valeurs, de la culture, de la religion et d’autres facteurs sur le comportement des combattants. L’événement sera également ponctué d’interventions du président du CICR, Peter Maurer, et de la directrice du département du droit international et des politiques humanitaires, Helen Durham, et comptera en outre une séance spéciale animée par Dominique Loye, directeur adjoint du département du droit international et des politiques humanitaires, sur l’évolution de l’environnement opérationnel et ses répercussions sur les civils et les souffrances qu’ils endurent. Hormis cette année, l’atelier SWIRMO a toujours été organisé conjointement par le CICR et les forces armées d’un pays donné. La Suisse a accueilli le premier atelier en 2007, et de nombreux autres pays ont suivi, notamment la France, l’Afrique du Sud, la Malaisie, la Colombie, la Chine, l’Algérie, les Émirats arabes unis et, plus récemment, la Russie.

Renaud Djatchi

Infos Sercom CICR à Abidjan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

onze − 10 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com