Concours de danses traditionnelles inter-Etats : La Sierra-Leone illumine le Palais de la Culture

0 1 711

La sixième édition de danses traditionnelles baptisées « A chez nous pays » a eu lieu au Palais de la culture de Treichville, le samedi 7 juillet 2018. Avec 7 pays en lice. Dans l’après-midi, les officiels dont les Ambassadeurs des royaumes de l’Espagne et du Maroc prennent place. La danse peut commencer. Sur scène, la troupe Sibêrê venue du Bounkani, une région du Nord-Est de la Côte d’Ivoire, ouvre le bal.  Au son de tam-tam et de balafon, les danseurs en kontoro (pagne typique de la localité) se laissent aller, tout le corps tremblant, expression de vigueur et de fierté. Puis, se succèdent sur le podium les troupes du Togo, du Bénin, de la Guinée Conakry, du Burkina Faso. Le Sénégal, pour sa première participation n’a pas démérité. Le pays de la Teranga est classé  deuxième. Vient le tour de la Sierra-Leone de faire montre de son savoir danser. Déjà, les premières notes du percussionniste principal magistralement exécutées par de jeunes filles sont prometteuses. D’ailleurs, Trawally I. Jaka, la patronne de la troupe venue du pays de Julius Maada Bio, explique que le Sandi leoni est une danse que présentent les pubères à l’occasion de leur sortie publique après l’initiation. Le moment est donc indiqué pour les courtisans ou prétendants de faire leur choix. Une voix féminine remplit la Salle Niangoran Porquet du temple de la culture. D’un début lent, la cadence monte, monte. Les « ladies » suivent le rythme. Tantôt s’abaissent, tantôt se lèvent pour former un demi-cercle autour de la benjamine qui se donne en spectacle. Une chorégraphie qui arrache les vivats des spectateurs. Le verdict du jury, présidé par Alain Taï, ingénieur culturel, est sans appel. La Sierra-Leone remporte la sixième édition de  « A chez nous pays ». Eric Sékongo, promoteur de l’événement culturel, dévoile le contenu de la cagnotte : 500000 FCfa pour la troupe victorieuse. A cela s’ajoute comme promis, une invitation à participer à la commémoration, le 30 juillet prochain, de l’intronisation de sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc.

Kpess Kasa Kibaru

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

huit − 2 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com