Ciné droit Libre : La 13e édition a ouvert ses portes mercredi 17 novembre

0 93

« Quel futur pour nos enfants ?».C’est le thème central de la 13e  édition du festival  Ciné droit libre qui a ouvert  ses portes le mercredi 17 novembre 2021 au Goethe institut  à Abidjan.  L’objectif de ce festival est  de sensibiliser les populations sur la nécessité absolue d’œuvrer au respect, à la défense et la promotion des droits de l’enfant dans ce monde en perpétuelle mutation.  Le  représentant  de Mme Yvette Daoud Soraya, Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en Côte d’Ivoire relevant l’importance que revêtent les droits des enfants pour son pays a annoncé que l’ambassade des royaumes des pays bas ne ménagera aucun effort pour appuyer Ciné festival droit Libre. A travers son directeur de l’institut Goethe d’Abidjan, l’Allemagne  a salué les efforts de l’organisation de ce festival qui n’est pas une tâche aisée.

Remerciant les partenaires de cet évènement cinématographique, le coordonnateur général ,Yacouba Sangaré a indiqué que cette édition sera marquée par  quatre soirées thématiques à savoir Mercredi 17 novembre 2021 : soirée d’ouverture – projection du film d’ouverture suivie d’un débat- Jeudi 18 novembre 2021 : soirée spéciale « Lutte contre l’homophobie » avec un débat avec la communauté LGBTQ+3- Vendredi 19 novembre 2021 : soirée spéciale « Pro-Kids » avec un plaidoyer pour les filles-mères4- Samedi 20 novembre 2021 : célébration de la JIF avec le spectacle des enfants artistes ; soirée spéciale « Non aux violences basées sur le genre » et concert de clôture. Le festival organisera, avec le soutien de Promis, le vendredi 19 novembre à partir de 18h30 au Terrain Sicogi de Bingerville, une soirée spéciale sur le thème : « Migration et Droits humains ». Elle sensibilisera les populations sur les phénomènes migratoires et les droits des migrants. Le festival prévoit également une journée de sensibilisation sur la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture, le jeudi 18 novembre 2021 de 14h à 17h à l’Institut Français avec au programme une projection de films suivie d’un panel sur la lutte contre le travail des enfants dans le cacaoculture.  Les sites retenus pour accueillir les activités du festival sont : le Goethe-Institut, l’Institut Français, la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté, le Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo), Yopougon quartier- Koweït ; Cocody-Village Gobelet ; les Cours Secondaires Méthodistes (Yopougon Niangon- Cocody Angré- Cocody centre) .  Il faut noter que cette 13e édition de Ciné Droit Libre Abidjan  bénéficie de l’appui des partenaires tels l’Ambassade des Pays-Bas, l’Ambassade de Suisse, la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté, German Films, le ministère de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, l’Institut Français de Côte d’Ivoire, le Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme, Promis et ONUDC, le Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire, le Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo, et le Studio Mozaik. Des personnalités de Culture dont le professeur Yacouba Konaté  et Wêrê Wêrê Liking ont pris part à cette cérémonie d’ouverture.

Renaud Djatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

treize − six =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com