Cérémonie de purification : Damana Pickass lavé des souillures de 10 années d’exil.

0 229

De retour d’exil le 30 avril 2021, Damana Pickass a retrouvé Fresco, sa terre natale le samedi 4 septembre 2021. Il y a été accompagné  par une forte délégation de sa famille politique, conduite par Assoa Adou. Pour être témoin d’une cérémonie de purification de Pickass souillé par les 10 ans d’exil. Etaient présents  Assoa Adou, Koné Katinan, Lida Kouassi Moïse, Marie Odette Lorougnon, Odette Sauyet, Michel Gbagbo, Bamba Masseni, Emmanuel Monnet… pour remettre Pickass, au nom de Laurent Gbagbo, à ses parents en présence des populations de Fresco. Les parents ont organisé une grande cérémonie au stade de la ville, en présidence de Gnago N’guessan Marceline, la génitrice de Pickass, de son oncle Sama Henri César. Mais avant cette cérémonie publique d’hommage, l’acte de purification s’est déroulé à Bohico, localité-villageoise  située à 2km de la ville de Fresco. Il s’est par la suite poursuivi au domicile de Zabavy Paul, le chef central de Fresco. En présence de la délégation du parti de Gbagbo. Où s’est également déroulée la libation pour implorer les mânes des ancêtres afin qu’ils protègent leur fils. C’est à 15h15 que Pickass est arrivé au lieu de la cérémonie peu après l’arrivée de la délégation de son parti, dans un stade littéralement pris d’assaut par les populations.

 

L’Hommage de L’Honorable Michel GBAGBO À Damana Adia Pickass

 

 

« Peuple de FRESCO, vous nous avez donné un fils digne. C’est mon frère, c’est le fils du Président Laurent Gbagbo. Vous nous avez donné un enfant très bien élevé. Un enfant qui marche royalement et fidèlement sur les traces du Président Laurent GBAGBO. Nous étions ensemble dans ce qu’ils appellent frauduleusement bunker. Il est venu de lui même, au moment où certains fuyaient. C’est ça un fils digne. Dans la victoire du Président GBAGBO Laurent en 2000, il a joué un rôle déterminant. Il faut insister sur certains faits pour que les langues de vipère se taisent à Jamais !

Que ce qui doit nous revenir nous reviennent. Que ceux qui étaient debout se couchent et que ceux qui étaient couchés se lèvent.

Frère, fils de Koudou Laurent Gbagbo. Camarade Damana Pickass, tu es la fierté de ta génération et je suis fier de marcher à tes côtés.

Que Dieu te bénisse. » A déclaré le fils aîné de Laurent Gbagbo. Pour sa part Katinan Koné a témoigné sur vie commune au Ghana.

« Les gens ont l’impression qu’on était allé en tourisme. Mais nous avons fait l’expérience de l’exil. Je suis ici car j’y étais avec le Vice Président  Damana Adia Pickass. Quand nous sommes arrivés, nous avons décidé de nous organiser pour continuer la lutte. On a créé une coordination du parti en exil. Pickass a joué un rôle déterminant dans cette coordination dans tous les bureaux. Pickass était en exil sans revenu. Avec sa femme et sa petite fille de deux ans. Il faut vivre avec dignité et foi pour tenir. Nous nous sommes engagés à nous battre pour le retour du Président Laurent Gbagbo et pour sa restauration. Merci Pickass pour tout. Nous avons pris un engagement. Cet engagement est que nous avons un seul chef et nous devons nous battre pour le mettre là où il a été enlevé. C’est cela notre engagement. Frère Pickass, n’oublie jamais. Tout ce monde qui est là,  est pour le Président Laurent Gbagbo, notre seul chef. Parce que quand les gens voient du monde comme ça, ils pensent qu’ils sont arrivés. Non! Nous ne sommes pas encore arrivés ! Celui qui est arrivé s’appelle Laurent Gbagbo ».

 

 

 

Sama Damana  Henri César Sort de sa réserve.

 

Pour l’un des hommes forts de la junte militaire dirigée par  feu Robert Guéi, parent à Pickass, Fresco est toujours pour Gbagbo.

« Pickass est venu. Il va continuer le combat. il va reprendre le combat. M. Le ministre, on a beau dire quoique ce soit, ce sont des illusions, ce sont des mirages. Dites au Président Laurent Gbagbo que le Fresco qu’il connaît là, le Fresco avec lequel il a marché, avec Pascal Dago Kokora, ce Fresco là  n’a pas changé et ce Fresco n’a pas vocation à changer. Et Fresco restera Fresco pour que semble, avec lui, autour de lui, une Côte d’Ivoire nouvelle se bâtisse. Une Côte d’Ivoire de dignité, une Côte d’Ivoire de souveraineté. Merci pour ce déplacement jusqu’à Fresco pour nous remettre notre enfant, notre fils. Le temps viendra où vous saurez que Fresci n’a pas changé. Dites au Président Gbagbo qu’il peut dormir tranquille parce que Fresco est avec lui. Au temps où nous sommes parvenus, c’est d’un même pas que nous allons marcher avec lui ». Au pupitre Pickas dira « Je voudrais dire merci à un homme. Cet homme c’est le Président Laurent Gbagbo. Ce n’est pas parce que Gbagbo Laurent est devenu président qu’on est venu derrière lui. C’est parce que Gbagbo Laurent est pur. C’est parce que c’est un homme bien. Je voudrais dire à tous les parents que  Gbagbo est revenu. Et Gbagbo qui est revenu là, Gbagbo qui est revenu là, Gbagbo qui est revenu là, c’est pour que les choses soient désormais claires. Voilà pourquoi tout ce qui était impur, sale, il s’est débarrassé de ça ! Il est revenu pour que tout soit clair et propre. Il est venu pour que nous regardions n’importe quel interlocuteur droit dans les yeux. Il est venu, il s’est débarrassé de ça. Gbagbo s’est débarrassé de ça, et à Mama, il nous a salué comme ça (il fait le signe d’un doigt). Il ne fait pas les choses n’importe comment. Mais je n’ai rien dit. Seulement moi aussi je salue désormais comme ça ! Comme ça! On va créer un nouveau parti. C’est notre parti. C’est le parti de la nouvelle Côte d’Ivoire. C’est le parti de tous les Ivoiriens épris de paix, de réconciliation, de dignité. Je vous invite, au tant que vous êtes ici, à  prendre votre place dans l’avènement de ce nouveau parti. Il faut que vous soyez tous des membres fondateurs. »  Dernier à prendre la parole en tant que parrain, Assoa Adou conclura  « Population de Fresco, nous sommes venus accompagner votre fils. Mais nous sommes venus aussi pour parler de ce parti que le Président Laurent Gbagbo va créer bientôt. Dès la semaine prochaine (cette semaine), nous allons commencer à travailler sur les textes pour que le parti prenne naissance dès le mois d’octobre. Alors Pickass, merci pour tout le combat que tu as mené. Merci pour tout le combat que tu continue à mener »

 

Yeshua Amashua

Envoyé spécial à Fresco

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 + six =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com