CAN 2023/ 8e de finale : Les Eléphants lavent l’affront subi en phase de poules

0 341

 

Horizontal custom

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’étaient pas nombreux les Ivoiriens, voire les observateurs prêts à parier un kopeck sur les Eléphants de Côte d’Ivoire. Tellement ces derniers ont été malmenés en phase de poules. Qualifiés in extremis pour les 8e de finales en étant 4e des meilleurs 3es, on ne vendait pas cher leur peau face aux champions d’Afrique, en totre, qui ont brillé de mille feux en phase de poules avec trois succès sur trois possibles. Dès l’entame du match au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro (centre), les Sénégalais ont mis le pied à l’étrier. Et de façon matinale, ils ont réussi à cueillir à froid les Ivoiriens. A la 3e min, sur idéalement servi par la star de leur équipe, Sadio Mané, le porteur du numéro 20 ouvrait le score pour le Sénégal. Dès lors, on se disait que les Ivoiriens allaient encore vivre le cauchemar de la phase de poule au cours de laquelle ils ont été proprement humiliés par la Guinée équatoriale. Mais mus par un sursaut d’orgueil, ils vont faire déchanter tout le monde en résistant de façon héroïque aux assauts sénégalais. Jusqu’à ce que Nicolas Pépé servi en profondeur soit fauché par le portier sénégalais. L’arbitre recourt à la VAR pour indiquer le point de penalty. Commis à l’exécution de la sentence, Kessié Franck ne tremble pas. Il met les deux équipes à égalité à la 85e minute du temps réglementaire.  Plus aucun but ne sera inscrit de part et d’autre au terme des prolongations. La séance des tirs au but a tourné à l’avantage des pachydermes ivoiriens qui ont été costaux au cours de cette confrontation. La joie à travers tout le pays est à la dimension de la déception subie au terme de la phase de poule.  Faé et sa bande scrutent maintenant les quarts de finale avec sérénité.

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

un × 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com