Bouaflé : Les fidèles Déhima prient pour la réconciliation nationale

0 150

 

Le temps de carême des Eglises Déhima, marqué par des messes de nuit est terminé. C’est le début d’une nouvelle année. Le ‘’Déssé Cona’’. A l’instar des autres localités de la Côte d’Ivoire, à Bouaflé l’évènement a été marqué par une grande messe solennelle, présidée par la prophétesse Déhima, Marie Lalou. C’était le dimanche 06 septembre 2021, à la paroisse du même nom à Bouaflé. A cette occasion, les fidèles ont prié pour rendre grâce à Dieu pour avoir gardé la Côte d’Ivoire, les membres du gouvernement et l’ensemble des fidèles sains et sauf pendant 12 mois, malgré les turpitudes et les difficultés de la vie. « Je remercie Dieu. Je prie que la paix règne dans le monde, en Afrique et surtout en Côte d’Ivoire. Que nous nous aimions les uns les autres, Que le monde entier puisse bénéficier de cette prière que nous avons fait ce jour » a déclaré la Déhimanon Marie Lalou, chef de la paroisse Déhima de Bouaflé, avant de donner des précisions. « La religion Déhima fait le travail de Dieu. Ce n’est rien d’autre. Ceux qui sont dans les difficultés, vous pouvez les envoyer au Déhima pour les aider » a-t-elle  lancé avant d’ajouter. « La religion Déhima n’est pas du fétichisme. C’est le même Dieu que nous adorons et que nous prions. Ceux qui veulent connaître la vérité peuvent nous approcher et non rester à distance pour critiquer » a-t-elle préconisé avant d’inviter les fidèles à s’approprier leur religion. Célestin Kouamé Akéssé, enseignant local de la doctrine Déhima, expliquant le sens de cette fête de Déssé Cona, a indiqué que cette célébration exprime la reconnaissance des fidèles à Dieu, pour la santé, les moyens, les relations, la vie qu’il leur a donné durant toute année. « C’est une grâce. C’est l’occasion de dire merci à Dieu. Qui dans sa bonté nous a donné la joie de voir une nouvelle année. Il est opportun de dire merci à Dieu et de manifester notre joie » a-t-il dit, avant d’exhorter les autorités à aider à l’implantation nationale de cette Eglise révélée d’Afrique d’origine ivoirienne.

 DW

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

14 + 19 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com