Bingerville /Construction illégale : Le ministère de la construction démolit deux villas duplex

0 755

Dans le cadre de la mission de contrôle des constructions, l’Antenne de Bingerville a identifié une construction sur le lot N147, ilot 14, dans le lotissement d’Agbassi dans la commune de Bingerville. Le 29 juin 2021, le secteur de la construction de Bingerville a effectué une visite sur ledit afin de s’enquérir de la situation des travaux en cours. Selon l’Antenne du ministère de la construction et de l’urbanisme, sur ce site, il s’agit de la construction de deux villas duplex au stade de finition et cela en violation de la loi n 2019 576 du 26 juin 2019 instituant code de la construction et de l’habitat. Selon toujours l’Antenne de Bingerville une procédure a été engagée. Ainsi une notification de procès-verbal de constat a été adressé à son maitre d’ouvrage ou son représentant au nom de Mme Gahe Laure le 29 juin 2021 (N 62/29/6/2021), puis une autre notification de procès-verbal de poursuite des travaux le 20 septembre 2021 (N 001/29/9/2021). Ensuite une notification de mise en demeure par voie du commissaire de justice. Au regard de ces faits signalés ci haut, la brigade d’investigation et de contrôle urbain a procédé mercredi 8 juin 2022 à Bingerville sur ordre du ministère de la construction et de l’urbanisme à la démolition de ces deux villas duplex érigées sans permis de construire. Ces deux villas duplex sont construites sur le lot N 147, ilot 14 du lotissement dénommé « Agbassi » dans la commune de Bingerville. Selon l’ordre de mission du ministère de la Construction et de l’urbanisme, cette opération est menée conformément à la loi n 2019 576 du 26 juin 2019 instituant code de la construction et de l’habitat. Avant cette opération, une notification de mise en demeure a été adressée à Mme Gahé Laure, initiatrice des deux villas duplex lot N 147, ilot 14 réceptionnée par le biais de son chef chantier Kouadio Armand le 3 décembre 2021. Mais Malheureusement selon les agents du ministère de la construction et de l’urbanisme, il n’y a eu aucune réaction de la part de Mme Gahe Laure, ladite initiatrice de ces deux villas duplex. Le jour même de cette destruction, il n’y a eu aucune réaction pour amener les agents du ministère de la construction à un quelconque arrêt des travaux.

RD

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com