Horizontal custom

Augmentation abusive du prix du poisson faux thon en Côte d’Ivoire : Les acteurs après une rencontre avec le gouvernement suspendent leur marche du 20 aout 2022

0 947

Des acteurs du secteur du faux thon et Samba David, coordinateur national de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (Cici) ont suspendu, hier ,19 aout 2022 à la salle de la bourse du Travail de Treichville  leur marche du 20 août 2022 qui devait se tenir dans le secteur portuaire de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Cette décision fait suite à une rencontre avec le directeur de cabinet du ministre des ressources animales et halieutiques. Ce dernier leur a promis de remonter à la hiérarchie leur revendication en attendant, leur a demandé de sursoir à la marche. Il a ajouté qu’un atelier est prévu dès le début septembre pour trouver une solution à leurs problèmes.   Cette marche était prévue pour protester contre l’augmentation abusive du prix du faux thon et surtout faire appliquer le décret du président de la République qui appelle au plafonnement du prix du poisson faux thon dans la filière. Pour Samba David, cette suspension va permettre de donner une chance à la discussion et donner la considération aux autorités politiques qui malgré la vacance du gouvernement ont suivi avec diligence ce dossier. « N’eut été la vacance du gouvernement une solution serait trouvée. Nous croyons à la bonne foi de nos autorités. Je profite donc de vos micros pour dire que la marche est suspendue et non annulée. Mais aussi la fermeture des Garbas est suspendue. Je demande aux différents responsables des communes commis pour le ramassage des marcheurs pour la direction du port de rentrer en contact avec Issa Kafando qui était chargé des différents convois », a déclaré Samba David qui était entouré des opérateurs de la filière du poisson thon Tagro Müller et Jules Tanoh.  Samba David a également demandé la réintégration de ces opérateurs économiques suspendus abusivement pour leur soutien à l’application du décret du président de la République. Selon ce décret n°2021-910 du 22 décembre 2021, le plafonnement du prix du kilogramme du poisson faux thon ou poisson Garba doit être vendu à 400 Fcfa aux grossistes, à 600 Fcfa aux semi-grossistes, 650 Fcfa aux détaillants, 850 Fcfa aux consommateurs d’Abidjan et 900 Fcfa à ceux qui sont à plus de 300 km d’Abidjan. Or le prix du poisson faux thon est entre 1200 Fcfa et 1300 Fcfa sur le marché. Ce qui n’est pas normal.

Horizontal custom

Renaud Djatchi

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre × 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com