Athlétisme : Réélu A La Tête De La FIA Pour 4 Ans : Kouamé Jeannot : ‘‘L’année 2022, est délicate pour nous !’’

0 122

Réélu pour un nouveau mandat de 4 ans, à la tête de la FIA, Kouamé Kouadio Jeannot, veut maintenir le bon cap pour l’Athlétisme ivoirien, avec en toile de mire les Mondiaux d’Avril 2022 aux Etats-Unis d’Amérique.

«L’année 2022, sera très délicate pour l’Athlétisme ivoirien. Nous aurons beaucoup de compétitions majeures auxquelles nos athlètes sont appelés à participer, la mise en place effective du Centre international de Détection de Talents africains à Abidjan et évidemment les Championnats d’Afrique d’Athlétisme. Sans oublier les Jeux de la Francophonie, prévus en RD Congo», dixit le président Kouamé Kouadio Jeannot. C’était lors d’échanges au sortir d’une réunion hebdomadaire des membres du nouveau Comité directeur fédéral du mandat 2021-2025, au siège de la FIA à Marcory-GFCI. Avec une assurance mesurée, le N°1 de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme (FIA), estime qu’il va falloir mettre les bouchées doubles dans le but de réaliser une belle année sportive en 2022.                    Face à cet autre gros défi, le président Kouamé Jeannot s’est entouré de compétences indéniables. ‘‘Vous savez, la Fédération ivoirienne d’Athlétisme (FIA), est notre maison commune qui a besoin de tous ses fils si valeureux. Au terme de la Saison dernière, nous avons jugé utile de nous entourer d’autres compétences. Voilà pourquoi nous avons fait appel à Ben Youssef Méité, Hua Koffi Wilfried, Doh Serge et Sérikpa Dago à nos côtés au sein du nouveau Comité directeur fédéral. Lequel compte 23 membres au total. Nous sommes plus efficaces quand nous sommes unis pour la même cause qu’est l’Athlétisme ivoirien. Avec ces nouveaux membres fédéraux, c’est un plus et ça va aider notre Athlétisme’’. Ces aveux du président de la FIA Kouamé Jeannot, sonnent comme une profession de foi pour une année 2022 de grandeurs et de ‘‘folies’’ !                                                                                             «Vous savez, mon rêve absolu à court terme, se résume à ceci : voir notre Relais 4 fois 100 féminin, se qualifier et monter sur le podium aux Mondiaux d’Athlétisme dans la ville américaine d’Eugène en Avril. C’est grandement possible», a-t-il renchéri puis de conclure en dévoilant d’autres nouvelles ambitions fédérales en ces termes : «Je vous apprends que notre nouveau mandat de 4 ans, est placé sous le signe des Jeux Olympiques 2024 en France à travers ce slogan, ‘‘Cap sur Paris 2024’’.                    Pour cela, nous avons une belle brochette d’athlètes qui peuvent se qualifier pour ces rendez-vous là. Gbaï Jessica, Koné Mahmoud, Koné Issa, Néhémie NGoran, Diomandé Ibrahim, Kamelan Clavert et Adzeu Yapo. Tous peuvent nous valoir les minima pour les JO 2024 à Paris en France».

JC ADOPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

seize − douze =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com