Athlétisme : Meeting 2021 des Pôles d’Entraînement de la FIA : Quand Iris Kémonséi sort le grand jeu…

0 355

Explosive sur le Sprint féminin (100 et 200 m), Iris Kémonséi a survolé le Meeting 2021 des Pôles d’entraînement de la FIA.

La Direction Technique Nationale de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme (DTN-FIA), pilotée par Poda Sié (expert ivoirien en Athlétisme), peut scruter l’horizon avec beaucoup d’optimisme.                           La raison majeure, les jeunes athlètes issus des 5 Pôles d’entraînement de la FIA, se sont récemment affrontés lors d’un Meeting sportif. Sur les installations sportives de l’INJS de Marcory, ces talents naissants ivoiriens ont confirmé tous les bons enseignements reçus dans les Training Camps de la FIA.                                               Lors des épreuves-reines de ces rendez-vous des «Cracks» juvéniles, un seul nom a fait la pluie et le beau temps. Il s’agit de la jeune Iris Kémonséi. Du haut de son mètre soixante-cinq (1,65 m), la petite ‘‘perle’’ de la Société omnisports de l’Armée (SOA), a été démonstrative sur les 100 et 200 mètres féminins. Ses petites foulées ultra-rapides et bien rythmées, l’ont propulsée à la 1ère classe !                       Avec ses chronos, dignes d’une future grande star de l’Athlétisme féminin africain voire mondial, elle a dompté sa rivale Freeman Joana, venue de l’EAC de San Pedro. Insatiable et irrésistible à volonté, Iris Kémonséi a entamé la conquête de ses deux nouveaux titres de championne de Côte d’Ivoire aux 100m. Où elle a réussi à établir un chrono respectable de 12 seconde 51 centièmes. Pour le grand bonheur de ses moniteurs techniques, issus de la DTN. Rebelote sur les 200m. Une distance sur laquelle la petite ‘‘perle’’ des Caserne militaires ivoiriennes, a encore fait une forte impression grâce à ses 25 secondes et 43 centièmes. Des performances bien reconnues par toutes ses rivales locales sur les pistes  d’Athlétisme et évidemment par ses Experts nationaux de la DTN avec à leur tête Poda Sié. Qui n’a pas manqué de faire son analyse à l’issue de cette compétition tant prisée par ces jeunes privilégiés des Training Camps de la FIA. «Nous sommes fiers de ce que la petite Iris Kémonséi a réalisé lors de ce Meeting 2021 des Pôles d’entraînement de notre Fédération sportive de tutelle. A côté d’elle, il y a aussi et surtout de beaux exploits qui nous rassurent dans la quête des futurs talents ivoiriens pour la relève au niveau de notre Athlétisme. N’oublions pas que c’est un impératif pour la DTN dont j’ai l’insigne honneur de diriger, de mieux s’atteler en vue de détecter puis de mettre au grand jour nos jeunes talents pour le futur immédiat. Nous croyons être sur la bonne voie après la confirmation de nos espérances à ce Meeting 2021 des Pôles d’entraînement de la FIA.                              Chapeau donc à tous ces techniciens chevronnés qui se sont sacrifiés pour atteindre de tels résultats immédiats ! Nous croyons fermement à notre projet d’assurer une bonne relève pour l’Athlétisme ivoirien après la génération des Murielle Ahouré, Ta Lou et bien d’autres athlètes de Côte d’Ivoire, mondialement reconnus».

JC ADOPO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

un + quinze =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com