Agriculture : Un atelier de riposte contre les maladies virales du manioc se tient à Grand-Bassam

0 1 785

Un atelier de restitution de l’exercice des Simulations pour une riposte contre les maladies du manioc a débuté ce jeudi 27 juillet 2023 à l’hôtel France de Grand-Bassam.  En effet le manioc est une culture stratégique pour la sécurité alimentaire et un levier qui participe à la réduction de la pauvreté des populations ivoiriennes. Cette spéculation contribue largement au progrès social et renforce l’égalité du genre.  Aujourd’hui, la production du manioc en Côte d’Ivoire et partout dans le monde est confrontée à d’importants ennemis et maladies dont la mosaïque africaine du manioc ( CMD) et à la menace de la striure brune ( CBSD) actuellement présente en Afrique de l’Est et du Centre.

 

Horizontal custom

Pour faire face à ces menaces, le Centre Régional d’excellence Central and West African virus Epidemiology  (WAVE) de l’université Félix Houphouët-Boigny en collaboration avec la Direction de la Protection des Végétaux, du contrôle et de la Qualité ( DPVCQ) du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural conjuguent leurs efforts dans le but de riposter contre les ennemis du manioc, d’où la raison de cet atelier. « Nous sommes là aujourd’hui pour nous assurer d’une bonne riposte contre toutes les maladies des plantes qu’elles soient d’origine virale, bactérienne ou fongique. Il faut savoir que depuis 2018 nous avons établi un plan de riposte contre les maladies du manioc signé par le Ministre de l’Agriculture donc à travers cet atelier nous voulons savoir si nous sommes prêts », a déclaré Prof. Pita Justin Directeur Exécutif de WAVE.

 

 

Il faut noter qu’en 2018 WAVE et ses partenaires ont conduit un projet de rédaction du plan de riposte de la Côte d’Ivoire contre les maladies virales du manioc. Ce document a été signé par le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.  Après 4 ans d’existence, il s’est révélé judicieux de le mettre à jour. Et l’un des moyens pour atteindre cet objectif est l’exécution d’un exercice de simulation de riposte contre les maladies virales du manioc.  Cet exercice a été effectué dans 9 régions de la Côte d’Ivoire sur la période du 5 au 26 juin 2023.

 

 

 

Aujourd’hui, l’organisation de cet atelier va permettre de tirer les leçons comme l’a souligné Madame Koko Aman directrice de la DPVCQ  et d’ajouter  » cette activité est le bilan d’un exercice de simulation sur les maladies virales de manioc. Nous allons voir comment l’alerte est donnée afin que le gouvernement soit informé « .

 

Il faut rappeler que cet atelier qui prendra fin le vendredi 28 juillet 2023 a enregistré en plus des membres de WAVE et de la DPVCQ, la participation de producteurs de manioc, de directeurs régionaux et départementaux de l’Agriculture, de chefs de zones de l’Anader …

 

  1. N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre × cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com