Ag constitutive des professionnels du tourisme : Plusieurs pays africains attendus le 24 septembre à Abidjan

0 173

« Le Réseau a pour mission d’agir pour le développement et le rayonnement du tourisme en Afrique, afin d’en faire une priorité des politiques de développement des Etats d’une part et, d’autre part, un outil de sauvegarde du patrimoine culturel et un moteur de croissance économique, de réduction de la pauvreté et pourvoyeur d’emploi » s’est exprimé Marcel Kouadio Gougou, président du comité d’organisation et président du comité ad’hoc lors d’une conférence presse vendredi 3 septembre 2021 à Abidjan. Il a tenu cette conférence de presse en prélude à l’Assemblée générale constitutive du Réseau africain des professionnels du tourisme (Rapt) qui aura lieu du 24 au 25 septembre 2021 à Abidjan. Afin de donner les grandes articulations et le déroulé de cette rencontre très attendue. A cette occasion, le conférencier Marcel Kouadio Gougou  a insisté sur les missions de ladite organisation.  Car pour lui, la vision de cette structure qui regroupe plus de 400 membres répartis dans 22 pays africains, est de faire du tourisme, un véritable vecteur de développement en Afrique. A l’en croire, les Etats faisant déjà partie de cette faitière sont : Gabon, Maroc, Rdc, Mali, Tchad, Madagascar, Sénégal, Togo, Burkina, Bénin, Cameroun, Tunisie, Congo Brazzaville, Guinée Conakry, Cap Vert, Guinée Bissau, Nigéria, Algérie, Mauritanie et Niger). Pour lui, ces assises, parrainées par le Premier ministre Patrick Achi, et dont la présidence d’honneur est assurée par le ministre ivoirien du tourisme Siandou Fofana, constituent un évènement majeur et inédit dans l’histoire du tourisme africain. En effet, pour la première fois en Afrique francophone, des différents acteurs de plus d’une vingtaine de pays décident de mutualiser leurs efforts, stratégie, actions et moyens.

Renaud D

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

15 − 10 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com