Affatchué, 10e anniversaire : La génération Tchagba de Locodjro bientôt au pouvoir

0 295

Locodjro, un village Atchan, communément appelé Ebrié, était en fête. En effet, la bourgade située à l’autre rive, dans la commune d’Attécoubé, a été le point de ralliement, le samedi, 15 septembre 2018, des autochtones de la ville d’Abidjan. C’est que ce jour-là, la génération Tchagba dudit village commémorait son dixième anniversaire. Mais, tel que constaté sur place et comme il se raconte, la sortie des Tchagba Bessebleke est pleine de sens. Selon les initiés, la génération qui succède à celle au pouvoir, les Dougbo, par cette parade, annone à leurs aînés et surtout à la chefferie, qu’elle est fin prête à recevoir le flambeau. Cependant, pour convaincre davantage, les Tchagba Bessebleke doivent sacrifier à la tradition. Danho Paulin, ministre des Sports, était de la partie. Les hanches ceintes de pagne rouge, il exécutait avec ses frères, des pas de danse guerrière, au rythme de tam-tam, de chants et de grelots. Les quatre classes d’âge que composent les Tchagba ont répondu à l’appel. Tour à tour, des Assoukrou aux Agban puis les Dongba et pour clore la prestation avec les Djéhou, l’exécution des pas de danse, la gestuelle et toute la symbolique qui entoure l’événement, semblent un spectacle bien maîtrisé par les prétendants au pouvoir. « Maintenant, la notabilité et partant, le village de Locodjro, sont convaincus de la maturité et de l’aptitude au commandement des Tchagba. Ils peuvent assurer la relève », atteste Elisée Djomanké, porte-parole du chef. L’occasion était aussi toute belle pour les officiels de s’imprégner des us et coutumes du peuple Atchan.  Pour le parrain de la cérémonie, Arnaud Feger, par ailleurs directeur général de la Compagnie abidjanaise de Réparation Navale, Carena, c’est un honneur d’être associé au 10e anniversaire de l’Affatchué. Du reste, fait savoir Djama Pierre, un notable du village, l’actuel chantier naval était anciennement le lieu d’installation des habitants de Locodjro après leur départ du présent site du Palais de la République de Côte d’Ivoire. Pour dire qu’une longue histoire lie les Ebrié de Locodjro à la Carena. C’est pourquoi, promet le Manageur de la Compagnie de réparation navale, la bourgade pourra bénéficier de projets communautaires. Pour sa part, le Ministre Danho Paulin, fils du terroir et membre de la génération en liesse, la célébration de l’Affatchué est pour le peuple Atchan une volonté de marquer son attachement à sa culture malgré la pression urbaine et le modernisme. Dans la foulée, le maire d’Attécoubé a dit sa gratitude au Premier ministre pour le don de 500 mille Francs CFA à la notabilité et aux Tchagba. Mieux, poursuit-il, le chef du gouvernement a donné son accord pour le reprofilage des routes du village. Des projets structurants au bénéfice des riverains sont en vue, ajoute Claude Danho. C’est ce qui explique d’ailleurs la présence du directeur général de l’Office National d’Assainissement et de Drainage, Onad, Sanogo Amara. En mission d’observation, dit-il, comme recommandé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, en prélude aux travaux d’assainissement et de drainage de Locodjro.

Kpess Kasa Kibaru

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × un =

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com