Affaire 49 soldats ivoiriens : La Côte d’Ivoire croit à un dénouement heureux de la situation

0 1 401

Alors que cela fait plus de trois semaines que des soldats ivoiriens sont aux mains de la junte militaire au pouvoir au Mali, le gouvernement espère toujours à un dénouement heureux de cette crise pour que ceux-ci retrouvent leurs familles respectives.

 

Les 49 soldats ivoiriens ont été arrêtés le 11 juillet au Mali par la junte militaire au pouvoir qui les accuse d’être des mercenaires.

 

A l’issue du Conseil des ministres tenu mercredi 03 août à Abidjan, sous la présidence du comité chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication a exhorté la population ivoirienne et les familles des militaires, notamment à faire confiance à l’Etat, parce que dira-t-il, « un dénouement heureux sera obtenu pour que ces soldats rejoignent leurs familles, car tout est mis en œuvre pour que les 49 soldats regagnent le pays ».

 

Il reconnaît toutefois que le processus de libération des 49 peut être long, vu que la Côte d’Ivoire a opté pour le dialogue.

 

« Le Premier Président de notre pays, le Président Félix Houphouët-Boigny avait pour coutume de dire que le dialogue était l’âme des forts. En ce qui concerne la situation de nos soldats, la Côte d’Ivoire a privilégié le dialogue », a affirmé M. Amadou Coulibaly, rappelant que le président du Togo s’est porté volontaire pour assurer une médiation et « les discussions sont en cours concernant le sujet de nos 49 soldats.

 » Ce que je peux dire à l’endroit des familles, c’est de faire confiance en l’Etat, de faire confiance au chef de l’Etat (Alassane Ouattara).  Quand notre pays s’est battu pour que des citoyens qui avaient décidé de s’exiler puissent rentrer en toute sécurité, il n’y a pas de raison que ce pays ne se batte pas avec la même énergie pour que ses fils et filles en mission viennent regagner leur pays, a-t-il déclaré.

 

Amadou Coulibaly a assuré que « tout est mis en œuvre pour que nos soldats rejoignent leurs familles, rejoignent leur patrie, rejoignent leur pays et nous avons privilégié la négociation et c’est ce que nous faisons. Ça sera peut-être long ».

« Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’il faut faire confiance à l’Etat et un dénouement heureux sera obtenu pour que ces soldats rejoignent leurs familles », a insisté le porte-parole du gouvernement ivoirien.

 

Cette déclaration intervient quelques jours après l’échec de la première tentative de médiation des autorités togolaises.

 

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

17 − dix-sept =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com