Aéroport Félix Houphouët-Boigny: le DG de l’ANAC fait des révélations

0 304

Est-ce que les aéroports et aérodromes ivoiriens sont sûrs ? Cette problématique était au centre des échanges entre les journalistes et le Directeur général de l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC). Initié par le Forum des Directeurs de publication (FORDPCI) cette rencontre a eu pour cadre le RADISSON Blu hôtel sis dans le périmètre de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan Port Bouët. « ANAC : présentation, Bilan et perspectives » tel est le thème qui a meublé la cérémonie.

Dans sa déclaration liminaire, le DG de l’ANAC, Silué Sinaly   dira que l’Etat de Côte d’ivoire, signataire de la convention de Chicago du 7 décembre 1944, depuis le 30 novembre 1960, règle depuis lors, son système d’aviation civile conformément aux normes et pratiques recommandées de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Et  d’indiquer que le système d’aviation civile de Côte d’Ivoire est sous la tutelle hiérarchique du ministère du Transport. «   Le trafic passagers de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny (FHB) a évolué de 647 000 passagers par an en 2011, à plus de 2271700 passagers en 2019 »a-t-il annoncé, non sans ajouter : «  aujourd’hui 2 millions de passagers n’est plus adapté au trafic que reçoit l’aérogare.

Et selon les estimations du gestionnaire AERIA, le niveau de saturation sera atteint en 2023, après le ralentissement du trafic induit par la COVID-19 ». Parlant des missions de sa structure, le conférencier  a dit qu’elle réglemente et contrôle l’aviation civile. En somme elle coordonne le travail des exploitants dont AERIA,  SODEXAM et autres.    Il n’a pas manqué de souligner des victoires acquises par son équipe, notamment, la certification de l’aéroport FHB, en 2015 par les états unis.  Sur ce point précis il a éclairé la lanterne des journalistes sur la desserte des Etats unis par ethiopian Airlines. « Ils n’ont pas arrêté la destination de l’Amérique. Ce n’est qu’une suspension » a-t-il précisé.  Le DG de l’ANAC a insisté avec force sur la qualité du travail de l’ANAC,  avant de conclure que les aéroports et aérodromes en côte d’ivoire sont sûrs et l’ANAC qu’il dirige fait un travail rigoureux et sérieux. En termes de projections il a évoqué l’agrandissement de l’aéroport  Félix Houphouët-Boigny, ainsi que des efforts de l’ANAC en vue de permettre à Air Côte d’Ivoire de desservir les Etats-Unis. Pour sa part, Charles Lambert TRA Bi a témoigné sa gratitude au DG de l’ANAC pour la promptitude avec laquelle il a donné suite à la demande du Forum. Preuve selon lui  que l’ANAC met un point d’honneur  au  droit à l’information du public. «  C’est un acte citoyen » a-t-il salué

 

Tché Bi Tché

bt552@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 − cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com