Accident de la route : un chauffard fauche mortellement un enseignement à Yopougon Gesco.

0 266

Éhounou Arsène, enseignant de son était ne participera pas à la rentrée scolaire 2021/2022 qui s’ouvre le 13 septembre 2021 à 7 h. En effet un chauffard en a décidé ainsi. A en croire le communiqué de l’accident fait par Président du Collectif des Enseignants Suspendus et Ponctionnés de Côte d’Ivoire (CESP-CI), KOUASSI IRI ALBIN, l’enseignant qui séjourne à Yopougon Gesco à la faveur des vacances a été morttellement fauché par un taxi communal communément appelé « woro- woro »le mercredi 18 Août 2021, alors qu’il marchait le long d’une artère. Les dégâts sont énormes : fracture au niveau de la mâchoire, fracture au niveau du crâne, traumatisme crânien et autres sont constatés par les praticiens. À la Polyclinique de l’Indénié puis au CHU de Treichville il devait s’acquitter de la bagatelle de 3092000 FCFA dont l’assurance IIPS promettait de contribuer seulement à hauteur de 300000 FCFA.

 

Devant le montant élevé, toujours à en croire le communiqué, son frère aîné a lancé un appel à l’aide au Président de la République, au Premier Ministre, au Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, à toute la Communauté Éducative et à toutes les bonnes volontés.

Promptement des Enseignants Ivoiriens se sont mobilisés financièrement. Malheureusement ce jour-ci (jeudi 26 août 2021) le collègue vient de passer de vie à trépas alors même que son opération devait avoir lieu ». Triste fin pour un homme qui ne se doutait de rien au moment où il a décidé de faire de la marche.  Vivement que la décision des autorités d’assainir le milieu du transport en côte d’ivoire aille jusqu’au bout. Des vies pourraient être sauvées.

 

 

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 − un =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com