Horizontal custom

A l’approche des élections générales : Charles Blé Goudé plaide pour l’annulation de sa condamnation de 20 ans

0 650

Face à la presse le mercredi 11 janvier 2023 à la Maison de la presse, sise à Abidjan-Plateau,  Charles Blé Goudé a plaidé pour l’annulation de sa condamnation par la justice ivoirienne à 20 ans.  « Je plaide pour que soient annulés les 20 ans contre moi parce que j’aimerais participer aux joutes électorales prochaines », a-t-il dit, lors de cette conférence de presse, la première depuis son retour à Abidjan, le 26 novembre 2022.

Horizontal custom

Poursuivant Charles Blé Goudé a   expliqué qu’en « 2025, peut-être que je serai le seul candidat face aux trois grands (Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié). Je ne sais pas. Pour le moment, je suis sur le coup de la loi et je suis reconnaissant au Président Alassane Ouattara qui a été honnête dans les discussions ». « Je veux gouverner ce pays un jour », a martelé l’ex-prisonnier de la Cour pénale internationale.

La justice ivoirienne l’avait condamné par contumace, à 20 ans de prison, 10 ans de privation de ses droits civiques, 200 millions de francs CFA de dommages et intérêts à verser aux victimes pour son implication dans les événements liés à la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait au moins 3000 morts.

Pour ses rapports avec Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé a été clair. « Il n’y a pas de rupture entre le président Gbagbo et moi, et je veux que cela soit très clair. Pour que la rupture soit consommée, il faudrait qu’elle soit consommée ».   Quand j’ai dit que le président (Laurent Gbagbo, ndlr) est mon père, je n’étais pas menotté, et même quand j’étais menotté à la CPI, je l’ai reconnu à la CPI. Le procès était en direct, tout le monde l’a suivi. J’étais à la Cour pénale internationale face à des juges qui pouvaient gâcher ma vie à tout moment, et je l’ai reconnu, et que je ne peux pas me renier. Il est mon père, mais j’existe politiquement. C’est cette manière de vivre avec la différence qu’on doit accepter. Les liens de parentés n’ont rien à voir avec les convictions politiques. Je n’ai pas encore prononcé de rupture qui serait consommée ».

« Je n’ignore pas le président Laurent Gbagbo. Juste que j’aborde pour le moment les questions qui ne le concernent pas ». Selon lui, le moment viendra où il parlera de Laurent Gbagbo.

Accusé d’être proche de Simone Ehivet Gbagbo et Pascal Affi N’guessan (ex premier ministre de Laurent Gbagbo), Charles Blé Goudé a souligné qu’il fait partie de la grande famille Gbagbo où sont également les personnalités ci-dessus. « Dans la grande famille Gbagbo, il y avait Simone Gbagbo, Pascal Affi N’guessan, Mamadou Koulibaly (ex président de l’Assemblée nationale) et Laurent Gbagbo lui-même. Quand je l’ai connu, ils étaient ensemble et je veux les voir ensemble ».

Il a précisé qu’il est   ‘’ président d’un parti politique qui veut librement participer à la vie politique de son pays. Je suis foncièrement opposé à l’usage des armes pour accéder au pouvoir d’État ».

 

 

T.N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

15 + cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com