73e anniversaire : La lettre émouvante des amis de Laurent Gbagbo

0 864

Ce 31 mai 2018 marque votre 73e anniversaire. L’association qui porte votre nom et qui a choisi de vous soutenir dans l’épreuve absolument inique et indigne que vous vivez saisit cette occasion pour vous témoigner son affection et vous dire BON ANNIVERSAIRE !

Il est évident que nous aurions mille fois préféré célébrer cet événement autour de vous, avec votre famille à laquelle vous manquez tant. Mais l’absurdité d’une certaine justice internationale devenue totalement irrationnelle nous en empêche.

Personne n’ignore pourtant aujourd’hui que votre détention et celle de Charles Blé Goudé sont foncièrement liées, par-delà l’écume de chefs d’accusation dénués de tout fondement, au choix politique que vous avez fait. Vous avez en effet préféré l’enrichissement de l’ensemble de vos compatriotes à celui de quelques privilégiés installés au pouvoir. Personne n’ignore désormais, après ce fiasco judiciaire de La Haye, que l’on vous y détient depuis presque 7 ans parce que vous avez refusé de vous prêter au jeu mensonger de la croissance sans développement. Chacun sait maintenant que vous êtes en prison parce qu’en réalité vous avez voulu que l’Afrique devienne un partenaire économique majeur dans les échanges internationaux. Ceux qui pouvaient encore en douter ont compris que vous êtes détenu au-delà de tout délai raisonnable par une cour pénale qui se veut internationale, parce que précisément vous avez défendu la souveraineté des institutions judiciaires de votre pays. Ce qui aurait dû, rationnellement, être encensé a été paradoxalement considéré comme une audace intolérable à punir au-delà de ce que peut accepter la conscience humaine…

Votre procès qui est entré dans une phase de grande indécision est le signe d’une justice prise au piège de la fabrication d’une injustice flagrante.

Nous ne doutons pas que l’intelligence qui a inspiré la création d’une cour pour rendre justice aux victimes de dictatures qui sévissent de par le monde s’éveillera enfin pour constater que vous-même êtes l’une de ces victimes. Nous réclamons encore une fois votre mise en liberté pure et simple parce que l’accusation n’a pas la preuve de l’existence de ce que l’on vous reproche. C’est cela, Monsieur le Président, que l’Association des amis de Laurent Gbagbo porte et portera jusqu’à ce que ceux qui vous détiennent injustement acceptent l’évidence.

BON ANNIVERSAIRE et surtout prompt retour à la liberté dont vous n’auriez jamais dû être privé.

Raphaël DAGBO
Président de l’Association des Amis de Laurent GBAGBO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept − huit =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com