40 ans de vie sacerdotale : Mgr Marie-Daniel Dadiet invite les Ivoiriens à se départir de l’orgueil et de la méchanceté

0 392

Grand homme de Dieu, il y a  42 ans ( 9 juillet 1979-8 juillet 2021). Mgr Marie-Daniel Dadiet, Archevêque émérite de Korhogo s’est engagé dans les œuvres de Dieu .  Ses noces d’émeraude (40 ans) ont été célébrées à Divo, sa ville natale, du vendredi 13 au dimanche 15 août, jour de l’Assomption de la Vierge Marie. Organisées   par les fils et filles spirituels du prélat, les festivités  ont été marquées par une messe avec prières de délivrance et un mini concert dans la nuit premier jour. Le lendemain, samedi 14 août, c’est la paroisse St Pierre et St Paul, lieu où il a été baptisé le 16 mai 1965, a eu lieu, la messe solennelle du jubilé d’émeraude de l’ex-président de la Commission épiscopale Justice et Paix. En présence du ministre de l’Environnement et du développement durable, Jean-Luc Assi, représentant le Premier ministre Achi Patrick, de la ministre Amah Marie Téhua et plusieurs autres personnalités politiques et administratives dont le corps préfectoral, la famille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et des enfants spirituels du prélat venus de Yopougon, Marcory, Attécoubé, Adzopé, Grand-Bassam, France, Italie, Burkina-Faso et Libéria qu’il a positivement impactés par sa sagesse et son amour profond pour l’homme. A cette occasion, Mgr Marie-Daniel a exprimé sa reconnaissance et sa gratitude à Dieu et à tous ses bienfaiteurs de près ou de loin, avant de les confier à Dieu. Connu pour son attachement à la paix, ce vagabond de la cohésion sociale et la paix, a, avec insistance, exhorté ses parents, à tourner le dos à la division. « Que le Seigneur tue en nous la jalousie, l’orgueil et la méchanceté. Faisons bloc entre nous, pour le développement de notre grande région » a-t-il lancé avant de promettre d’initier une grande rencontre de tous les cadres à cet effet. L’abbé Louis Kakou, dans sa prédication a révélé la symbolique biblique du chiffre 40. Pour lui, 40 rappelle la durée du carême, le temps qui sépare la Pâque de l’Ascension, qui exprime une période assez longue ou indéterminée en référence aux quarante jours passés par le peuple d’Israël dans le désert (Ex 16,35), aux 40 jours de Moïse sur la montagne (Ex 24,18), de la marche du prophète Elie jusqu’à Horeb (1 R 19,8). Il exprime surtout le temps que prit Dieu pour former son peuple par Moïse. 40 ans c’est aussi le temps de la maturité spirituelle. « Il est donc bon dans la vie de marquer des arrêts et de revenir aux sources de sa foi. C’est ce que fait Mgr Marie-Daniel Dadiet » a-t-il indiqué. Le prélat, visiblement ému, a remercié tous ses bienfaiteurs, pour les nombreux présents en espèces et en natures reçus. Il a présidé une messe spéciale dédiée à la paix et la cohésion en Côte d’Ivoire, dans la soirée du samedi 14 août  à la paroisse du BON SAMARITAIN . En présence de Me Françoise Offoumou-Khaudjis, ex coordinatrice nationale de la commission Justice et paix. La messe solennelle de clôture des festivités a eu lieu ce dimanche 15 août à la paroisse St JOSEPH.

Renaud D

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

16 − 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com