3e mandat: La décision de la justice nigérienne qui va doucher Ouattara

0 777

Alors qu’il a donné sa parole de passer la main au terme de son second et dernier mandat, Ouattara, président ivoirien, entretient désormais le flou. Chaque jour charrie des faits et gestes qui renforcent la suspicion de rempiler pour un 3e bail. Mais ce qui vient de se passer au Niger risque de doucher les ardeurs du président d’honneur du Rdr. En effet, notre confrère en ligne, Koaci.com rapporte que deux jeunes ont été inculpés  pour avoir demandé un 3e mandat pour le président Mahamadou Issoufou.  « Deux jeunes nigériens ont été inculpés après avoir appelé le président Mahamadou Issoufou à briguer un troisième mandat à la tête du pays. Salissou Ibrahim et Issoufou Brah, deux acteurs de la société civile ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt par le tribunal de Zinder, pour avoir demandé publiquement au président Issoufou de briguer un troisième mandat à la tête du pays » détaille le confrère. Non sans ajouter : « Les deux jeunes seront jugés en flagrant délit ce jeudi par le tribunal de grande instance de Zinder ». Élu à la tête du pays en 2011, puis réélu en 2016 pour un second mandat de cinq ans, Mahamadou Issoufou achève sa présidence en 2021. Un an après celle de Ouattara qui s’achève en 2020. Avec l’incertitude totale sur une retraite de Ouattara.

 

Nissi Anaëlle, avec Koaci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix − 8 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com