10 e édition du Festival international du théâtre d’Abidjan : Une Fondation soutient Delphine Yoboué

0 143

la Fondation Étienne Goyemidé soutient  la compagnie Siamois, structure organisatrice du Festival international du théâtre d’Abidjan ( Fitha).  Juvénal  Gonaba Goyemidé, président  de cette  Fondation a profité de son séjour abidjanais  pour donner  l’information à la presse. «. .. Pour moi, il était indispensable de rencontrer Delphine Yoboué, présidente de la compagnie Siamois, structure organisatrice du Fitha. Aujourd’hui, son festival a 10 ans. Il est important dans le cadre de nos activités de soutenir cette initiative à travers un partenariat gagnant-gagnant », a-t-il informé. Il a par ailleurs  soutenu que le partenariat entre le Fitha et la Fondation consiste à des échanges de  connaissances, de compétences et à un soutien financier. « Nous allons co-organiser la 10ème édition du Fitha. Il y a une compagnie théâtrale centrafricaine que nous ferons venir à la 10ème édition du Fitha. Il faut qu’on travaille. Que ce soit en Côte d’Ivoire ou ailleurs, la main dans la main pour développer la culture africaine. J’ai mis à profit mon séjour Abidjanais pour avoir des échanges avec des professionnels des arts et de la culture ( le réseau artériel, la direction du Masa). Aujourd’hui on parle plus de sketch que de théâtre. Vous voyez que beaucoup de comédiens partent du théâtre pour arriver au cinéma et dans bien d’autres arts de la scène. Des sessions de formation autour des acteurs, de l’expression artistique et de la gestuelle sont prévues. La première session de formation va se tenir en République centrafricaine avec un formateur du Burkina-Faso. Des jeunes comédiens ivoiriens ont déjà postulé à cette résidence », a-t-il ajouté. Non sans relever qu’un prix littéraire a été organisé par sa fondation auquel ont  pris part plusieurs écrivains ivoiriens. Delphine Yoboué, commissaire général du Fitha, a quant à elle expliqué que la base du théâtre, c’est la formation. « Nous allons renforcer les capacités des acteurs du théâtre durant le Fitha. Cette année, il y a le réseau des acteurs du théâtre où toutes les femmes qui représentent le réseau dans leurs différents pays seront de la partie pour finaliser le projet », a-t-elle fait savoir. Etienne Goyémidé, est un écrivain et dramaturge en République centrafricaine né à Ippy en 1942 et mort le 17 mars 1997. Il a été ministre de l’Education et de la Recherche, de 1991 à 1992. Ses deux romans les plus connus sont ‘’Le silence de la forêt’’, en 1984, et ‘’Le dernier survivant de la caravane’’ paru en 1985. Le silence de la forêt a été adapté au cinéma en 2003 par Didier Florent Ouénangaré et Bassek Ba Kobhio.

D W

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 + 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com